Togo : Le dépouillement pour les résultats de l’élection présidentielle a débuté

Le dépouillement pour déterminer le futur président du Togo, a débuté samedi soir après le vote qui s’est déroulé dans le calme, samedi matin. Près de 3,6 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes pour choisir le président de la République. Cinq candidats étaient en lice, parmi lesquels le président sortant Faure Gnassingbé et son principal rival Jean-Pierre Fabre.

CENI

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) dispose de six jours pour publier les résultats. Les 8 994 bureaux de vote du pays doivent transmettre leurs procès-verbaux à la commission électorale, en charge de la compilation des résultats finaux. Selon la CENI, le taux de participation est passé de 64,68% en 2010 à 55, voire 53%, lors du scrutin présidentiel de ce samedi.

Les bureaux de vote ont fermé samedi à 16h00. Et, L’élection présidentielle se déroule en un seul tour, ce qui implique qu’il suffit d’une majorité relative pour remporter le scrutin. Samedi, Faure Gnassimbé, le président sortant a indiqué que les premières tendances de cette élection devraient être connues dans la nuit de samedi à dimanche. Mais, le président du CENI, M. Taffa Tabiou a expliqué que cela ne pouvait pas l’être au cours de la nuit électorale. Ceci, « pour la simple raison que nous avons le devoir de comparer ce que nous recevons de plusieurs sources avant d’être sûrs que ce que nous allons publier reflète la réalité« , a-t-il souligné.

Pour cette élection, 2 506 observateurs ont été mobilisés dont 490 provenant de l’Union africaine, de la Cedeao, de l’Uemoa et de l’Institut Gorée. Quant à la société civile togolaise, elle a déployé 1 216 observateurs appuyés par le bureau du Haut commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme (HCDH) avec 800 observateurs des droits de l’Homme pour servir de système d’alerte précoce aux violences avant, pendant et après le scrutin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.