Nigéria : le parti du président Buhari remporte la majorité des Etats aux élections locales

La majorité des 36 Etats du Nigéria, a été remportée par le Congrès progressiste (APC) du président élu Muhammadi Buhari, aux élections locales du weekend. Selon les résultats de la Commission électorale indépendante (Inec), disponibles hier lundi, l’APC a remporté au moins 19 sièges de gouverneur.

Buhari

Depuis la fin de la dictature militaire au Nigéria et le retour de la démocratie en 1999, le Parti démocratique populaire (PDP) du président sortant Goodluck Jonathan contrôlait la majorité des Etats. Le PDP, a tout de même repris le contrôle de l’Etat pétrolifère de Rivers, dans le sud du Nigeria. Cette victoire du PDP dans cet Etat, reste contestée par l’opposition, qui, y voit que de la fraude.

L’APC, qui contrôlait l’Etat de Rivers, a contesté le résultat, le qualifiant de « viol de la démocratie ». Mais pour l’Inec, Nyesom Wike, le candidat du Parti démocratique populaire (PDP) a obtenu 1.029.102 voix, contre 124.896 à Dakuku Peterside, candidat du Congrès progressiste (APC), le parti du vainqueur de la récente présidentielle Muhammadu Buhari, a rapporté la Commission électorale.

Pendant les scrutins dans l’Etat de Rivers, des affrontements avaient retardé le vote. Les opérations de vote dans cet Etat pétrolier avaient été prolongées dimanche. Mais, globalement les scrutins dans tous les 29 Etats se sont bien déroulés.

Les élections des gouverneurs ont eu lieu dans 29 Etats nigérians samedi, et l’ensemble des électeurs des 36 Etats se sont rendus aux urnes pour élire les représentants des assemblées locales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.