Kenya : Six mois pour numériser les systèmes de paiement

Le gouvernement du Kenya est engagé depuis quelques temps dans un projet de numérisation des systèmes de paiement dans tous les secteurs du gouvernement. Cette stratégie numérique devrait permettre au pays d’améliorer de 30% la collecte des finances publiques. Bien plus, espère le gouvernement kenyan, elle devrait contribuer à réduire les coûts, éliminer la corruption et accroître l’efficience et l’efficacité.

électronique

Selon le vice-président kenyan William Ruto, la mise en place de cette plateforme de paiement numérique, est prévue dans les six prochains mois de l’année 2015. Et, avec cette plateforme, le gouvernement ambitionne de réduire également les longues files d’attentes pour le paiement des impôts par exemple. « Les usagers pourront désormais régler leurs impôts et les autres services payants de l’Etat par M-Pesa ou carte de crédit », a expliqué William Ruto.

Ainsi, le règlement des factures liées à l’obtention d’un nom d’entreprise, d’un titre foncier, d’un extrait de casier judiciaire et autres, seront réalisés par les usagers par le biais des transactions électroniques. Le passage du paiement électronique des services payants dans les pays émergents, constitue, « une réponse aux enjeux capitaux que constituent la généralisation de la croissance économique et l’autonomisation financière des populations », indique un rapport publié en août 2014 par le Groupe de recherche sur le développement de la Banque mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.