Un programme pour la relance industrielle au Niger

Pour relancer son industrie, l’Etat nigérien a annoncé vendredi dans un communiqué officiel l’adoption d’un programme de restructuration et de mise à niveau qui devrait favoriser la création d’au moins 80 entreprises industrielles dans les trois prochaines années.
Ce programme est dénommé PNRMN (Programme National de Restructuration et de Mise à niveau de l’industrie du Niger). Cette nouvelle initiative fait corps avec un programme similaire logé au niveau de l’UEMOA (Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine). Les objectifs du PNRMN, dans les trois prochaines années, sont la contribution à la relance de la production industrielle, la promotion de l’investissement, de l’emploi et l’amélioration de la compétitivité de l’économie nationale. Au cours de cette période, c’est la restructuration et la mise à niveau de pas moins de 80 entreprises qui est attendue, y compris les entreprises informelles de transformation, et de 15 sociétés de service d’appui. Le programme contribuera également à la mise à niveau des structures d’encadrement et d’appui du secteur privé national et des organisations professionnelles.
Le gouvernement a également annoncé la création d’un établissement public à caractère administratif, le BRMN (Bureau de Restructuration et de Mise à niveau de l’industrie du Niger) pour accompagner cette réforme. Ce bureau sera chargé de promouvoir et de mettre  en œuvre au niveau national les programmes de restructuration et de mise à niveau de l’industrie, de traiter les dossiers des entreprises éligibles aux programmes, d’évaluer l’impact des programmes sur les entreprises bénéficiaires, d’initier, de suivre et d’évaluer la réalisation des études relevant de son domaine de compétence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.