Côte d’Ivoire : le retour de Coca-Cola

Après une décennie d’absence, Coca-Cola fait son retour à Abidjan. Un fait marquant de plus en faveur du redressement économique. C’était juste après les malheureuses émeutes du 19 septembre 2002 : le géant américain des boissons gazeuses décidait alors de plier bagages et prenait, quelques temps plus tard, la direction du Sénégal. Comme un symbole, le mercredi 19 septembre dernier, soit 10 ans après jour pour jour, le voilà de retour. Pour la plus grande joie du gouvernement ivoirien. Par ailleurs, la Côte d’Ivoire a été honorée d’accueillir, lors de cette cérémonie à l’Hôtel Ivoire, le zimbabwéen Nathan Kalumba, futur président de Coca – Cola Eurasie – Afrique. Celui qui sera le premier africain à occuper ce poste dès début 2013 a dévoilé la politique de la multinationale agroalimentaire : elle mise beaucoup sur le continent noir. Ainsi, Coca – Cola compte investir pas moins de 12 milliards de dollars américains sur les 8 ans à venir en Afrique. Ce, dès l’année prochaine et, avec comme objectif, de doubler ses ventes en Afrique à l’horizon 2020. La Côte d’Ivoire est donc bien heureuse de compter dans ce projet.

Raison pour laquelle le ministre ivoirien de l’Intérieur, M. Hamed Bakayoko, a tenu à l’exprimer : « le gouvernement est très heureux qu’à la faveur de la reconstruction du pays, la firme Coca – Cola revienne apporter sa contribution à cet élan de croissance ». Cette autorité en a également profité pour solliciter l’implication de l’agro-industriel dans le social, la culture et les loisirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.