Tchad : L’armée annonce avoir tué 207 Boko Haram dans une contre-offensive

L’armée Tchadienne a annoncé dans un communiqué, avoir abattu 207 terroristes de Boko Haram, dans une attaque perpétrée près de Gambaru, le mardi 24 février 2015.  L’attaque de la milice Boko Haram est survenue au moment où les forces armées tchadiennes, se préparaient à un éventuel ratissage de la ville Gambaru, repris entre les mains des terroristes Boko Haram, apprend-on dans le communiqué.  

Les combattants de Boko Haram tombent sous les balles de l'armée tchadienne
Les combattants de Boko Haram tombent sous les balles de l’armée tchadienne

L’affront des insurgés, a fait réagir l’armée tchadienne. L’on apprend des sources militaires présents sur la ligne de front, que les forces tchadiennes ont répliqué et ont poursuivi leurs assaillants jusque dans une localité située en pleine forêt et distante de Gambaru. Bilan, 207 islamistes Boko Haram, tombés sous les balles de l’armée Tchadienne.  Du côté de l’armée, l’offensive a coûté la vie à un soldat. Neuf autres soldats, ont été blessés.

Et, en plus des 207 terroristes tués, l’armée Tchadienne annonce dans ledit communiqué avoir détruit 13 voitures de styles pick-up et des dizaines de motos qui ont servi à l’attaque. Elle révèle avoir également saisi de grandes quantités d’armes dont une mitrailleuse légère de marque française équipée, ainsi que plusieurs kalachnikovs et des munitions.

Depuis l’offensive régionale lancée par les armées Tchadiennes, Nigériennes, Nigérianes et Camerounaises, contre la secte islamiste Boko Haram, la nébuleuse enregistre de plus en plus de « lourdes » défaites. Le 18 février dernier, l’armée Nigériane avait annoncé avoir tué plus de 300 islamistes Boko Haram, en reprenant la ville-garnison de Monguno, dans l’Etat de Borno (nord-est). Cette ville avait été ravie le 25 janvier par les islamistes.

Cette autre offensive, avait permis de capturer une poignée de combattants de Boko Haramn et de saisir plusieurs armes et équipements, dont certains avaient été détruits, selon le porte-parole du ministère de la Défense, Chris Olukolade, dans un communiqué. Les troupes tchadiennes depuis leur engagement dans la lutte contre Boko Haram, à la mi-janvier, ont déjà réussi à récupérer aux terroristes les villes nigérianes de Gambaru et Dikwa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.