Togo-Burkina : Une cargaison de plus 1000 tonnes de boissons périmées saisie

Une impressionnante cargaison de 1280 tonnes de boissons en cannettes, toutes périmées, soit l’équivalent de 40 camions de 32 tonnes (titan) chacun a été saisie à Gampela, village situé à la sortie Est de Ouagadougou au Burkina Faso. Selon la police burkinabé, ces boissons en provenance de la Tunisie, ont transité par le port autonome de Lomé, avant d’être acheminées à Ouagadougou par la route.  

boisson périmée
La cargaison saisie

Les boissons gazeuses saisies sont composées des marques telles que, Coca-cola, Fanta, Sprite et autres. Les trafiquants, ont été interpellés et seront « présentés à la justice burkinabé », rassure une source policière.  Les trafiquants, ont profité de la porosité des services des douanes togolaises, pour faire passer leurs marchandises. D’ailleurs, ces trafics sont plutôt légions au port de Lomé. Il y a 3 ans, les services des douanes internationaux qui étaient dans la sous-région, avaient conclu que plus de 60% des marchandises qui sortent du port autonome de Lomé, sont de faux, des produits contrefaits.

L’on apprend auprès de la police, que les dates de péremption des boissons gazeuses ont été modifiées dans des magasins à Gampela. « Les cannettes étaient périmées, la date de péremption allant de 2011 à 2014. Le travail consiste à nettoyer soigneusement ces dates à l’aide de solvant. Une fois les cannettes nettoyées, cette machine sert à imprimer sur chacune d’elle une date de péremption qui peut aller jusqu’à 2016 », a expliqué le commissaire Paré. Les bouteilles devaient être écoulées sur le marché comme des produits normaux. Ce, au grand dam des consommateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.