Ouverture effective des écoles au Libéria

Les élèves des écoles publiques et privées au Libéria, ont repris le chemin de l’école, lundi 16 février 2015, comme prévue par les autorités. La rentrée scolaire, avait été retardée de cinq mois à cause de l’épidémie d’Ebola, qui sévit dans le pays.

Les élèves prennent des précautions
Les élèves prennent des précautions

N’empêche, l’affluence n’a pas été au rendez-vous à ce premier jour de rentrée. Les responsables d’établissements estiment que l’incertitude sur le début des cours et les coûts supplémentaires pour la préparation des rentrées scolaires, peuvent en être l’origine.  « Le début de la rentrée a été renvoyé par plusieurs fois. En plus, les populations restent encore inquiètent sur le niveau de propagation de l’épidémie. L’engouement va s’observer petit à petit », a indiqué un responsable d’établissement.

Plusieurs écoles, notamment privées ont préféré repousser la date de leur rentrée. C’est le cas de l’école Rose Memorial dans le quartier Paynesville, à Monrovia, la capitale. Les responsables de cette école, ont décidé de ne rouvrir que le 02 mars 2015.

Les parents des élèves qui ont repris le chemin de l’école, restent tout de même inquiets. Plusieurs, espèrent que le personnel éducatif « veillera à ce que nos enfants suivre les consignes sanitaires », espèrent un groupe de parents d’élève venus déposer leurs enfants au lycée Kendenja dans le quartier de Paynesville, à Monrovia.

S’exprimant à l’AFP, une porte-parole du Fonds des Nations unies pour l’enfance (Unicef) au Liberia a indiqué que l’organisation s’assurait que les enfants se lavaient les mains et se faisaient prendre la température en arrivant. L’Unicef avait indiqué avoir fournir, avec ses partenaires 7.200 kits d’hygiène pour plus de 4.000 écoles et avoir formé 15.000 enseignants. Ceci, sans être en mesure de donner une estimation du taux de présence des élèves pour cette première journée.

Le Libéria est le deuxième pays touché par le virus d’Ebola à avoir ouvert les portes de ces écoles. Elle suit ainsi, la Guinée Conakry  où l’école a repris le 19 janvier.  L’Unicef estimait à 85% le taux de présence des élèves la semaine dernière. La Sierra Leone, le troisième des pays les plus touchés par l’épidémie, a annoncé la rouverture des établissements scolaires, pour le 30 mars 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.