Lutte contre Boko Haram : 50 milliards de FCFA pour soutenir l’effort de guerre

Les Chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique Centrale (Ceeac), vont mobiliser une enveloppe de 50 milliards de FCFA pour financer l’effort de guerre contre la secte islamiste, Boko Haram, qui déstabilise depuis quelques temps des pays de la sous-région.  

Ceeac

La décision a été prise à l’issue du sommet extraordinaire du Conseil de paix et de sécurité en Afrique Centrale (Copax), tenue, lundi 16 février 2015, à Yaoundé au Cameroun.

Cet argent débloqué, devrait permettre d’assurer les appuis alimentaires, les équipements militaires, la santé et les appuis aériens. « Le combat contre Boko Haram, sera long, périlleux et coutera chers à tous les Etats qui sont dans sa cible », a indiqué le Secrétaire général du Copax, Ahmad Allam-Mi.

Il reconnait tout de même que les efforts de guerre restent encore difficiles, car «  les éléments de cette nébuleuse sont bien organisés et outillés. Et, c’est cela qui permettent à cette force du mal de mener une guerre asymétrique aux pays concernés », relève le SG.

N’empêche, les pays de la Ceeac,  sont tous engagés à éradiquer ce qui est aujourd’hui appelé « le phénomène Boko Haram ». Et, pour mener à bien ce combat, le représentant du Secrétaire général de l’Organisation des nations unies (ONU), a invité les pays de la Ceeac de travailler « en synergie » pour répondre à ce défi urgent de lutte contre Boko Haram.

Les Chefs des gouvernements, se sont d’ailleurs déjà engagés à mener une pleine coopération à tous les niveaux avec la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao), donc les pays (Nigéria, Niger), sont aussi dans la cible de Boko Haram. L’objectif de cette coopération étant de créer une coordination des actions de lutte contre le groupe Boko Haram.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.