Zimbabwe: Robert Mugabe peut voyager pour l’UE

Robert Mugabe, président du Zimbabwe et actuel président en exercice de l’Union Africaine (UA), visé par une interdiction de voyager, va désormais avoir la possibilité de se rendre dans la zone de l’UE. Catherine Ray, porte-parole du service diplomatique de l’UE, a annoncé, le 03 février 2015,  lors d’une conférence de presse, que l’UE s’est engagé a levé l’interdiction de voyager visant le président Zimbabwe, Robert Mugabe, « quand il se déplacera en sa qualité de président de l’Union africaine», a déclaré le porte-parole.

robert mugabe

Depuis 2002, les Européens ont maintenu l’inscription de M. Mugabe et de son épouse sur une liste noire restreinte de personnalités interdites de visa pour l’UE et dont les avoirs sont gelés en Europe. Mais, aujourd’hui en sa qualité de président de l’UA, il devra représenter l’organisation en prenant part a des rencontres et sommets, tels que le G8 ou le G20.

Désigné à la tête de l’UA, le 30 janvier 2015, Robert Mugabe, autocrate âgé de 90 ans, est accusé par les Européens de museler les opposants. Surnommé par la presse britannique le « Hitler noir », Robert Mugabe, multiplie depuis des années de provocations et tirades incendiaires contre l’Occident et les « impérialistes ». Considéré, comme un paria aux yeux de l’occident le président Zimbabwéen, est l’objet depuis 2002 de sanctions européennes et américaines incluant une interdiction de voyager.

En 2013, l’UE avait levé les sanctions imposées depuis 2002 à des dizaines de personnalités du clan au pouvoir pour protester contre la violence politique et les atteintes aux droits de l’homme dont elle accusait le régime de Mugabe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.