Rwanda : Plan quinquennal d’une stratégie agricole

caadpLe gouvernement rwandais a élaboré  le 10 juin 2014  une stratégie de renforcement  du secteur agricole pour une période de 5 ans. Dénommée Programme complet  pour le développement agricole en Afrique  (CAADP),  cette stratégie est destinée à  sauver trois millions de personnes de la pauvreté.
Le CAADP a été signé conjointement par le ministère de l’Agriculture et des ressources animales,  le  ministère des Finances,  ainsi  que  plusieurs représentants du secteur privé.  Il s’agit du deuxième  programme   destiné au  développement du secteur agricole.
Pour la ministre de l’agriculture Agnès  Kalibata, il est du  devoir  du  gouvernement, de sortir la population de la pauvreté,  en  développant l’agriculture. Ainsi, a-t-elle souligné,  « de nombreux engagements  ont  été  pris  pour la mise en œuvre du CAADP II , et  le gouvernement ne ménagera aucun effort pour les honorer ».
Le ministre des Finances, Claver Gatete,  a pour sa part indiqué  que le gouvernement devrait  allouer un budget plus important au secteur agricole. Car, estime-t-il,  « ce secteur joue un rôle  important dans la croissance économique du pays ».Selon lui, « il  faudrait investir davantage dans les infrastructures, qui représentent  le point central  de toute activité agricole.  Investir de manière ciblée  dans les infrastructures  apportera une valeur ajoutée à l’agriculture.
De son côté, le CAADP II devrait contribuer à la création  d’espaces économiques  régionaux, afin de favoriser les investissements transnationaux  et le commerce régional.  Mais  son objectif principal  vise à accélérer la croissance du secteur agricole national. Pour ce faire,  le  gouvernement  compte sur la contribution du  secteur privé. Aussi, juge-t-il  bon  d’augmenter  les  capacités  des entrepreneurs privés  à savoir  les petits exploitants agricoles  ainsi  que  d’autres acteurs commerciaux.Cela devrait aider  à mieux répondre aux impératifs  du secteur agricole,  notamment en ce qui concerne  la logistique  et la qualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.