Togo : L’eau potable du Ghana pour alimenter les tuyaux

Les villes du Togo, vont bientôt être approvisionnées en eau potable venu du Ghana. Une subvention de 1,4 millions d’euros a été octroyée au Ghana par la Facilité africaine de l’eau (FAE), pour préparer la construction d’une canalisation destinée à acheminer de l’eau potable depuis la Volta inférieure, au Ghana, jusqu’à la capitale togolaise ; Lomé.

eau togo

Cette canalisation devrait faciliter l’accès à l’eau potable aux populations togolaises et ghanéennes. Le mémorandum d’entente a été signé entre la coordonnatrice de la FAE, Akissa Bahri et les autorités ghanéennes. Et, comme le souligne la coordonnatrice de la FAE, « La signature du mémorandum d’entente marque le début de la concrétisation d’une idée née dans les années 1970, pour fournir un approvisionnement en eau potable depuis Sogakopé, au Ghana, jusqu’aux habitants de Lomé, ainsi qu’aux communautés riveraines de ce pipeline transfrontalier ».

Pour assurer la construction des infrastructures, l’on apprend qu’une autre enveloppe de 100 millions d’euros, va être mobilisée auprès des bailleurs de fonds et du secteur privé.  Le montage prévu être réalisé dans le cadre dans un partenariat public-privé (PPP).

La situation d’approvisionnement en eau potable au Togo, reste préoccupante dans l’ensemble du pays. Selon les statistiques officielles,  le taux de desserte en eau potable est de 30% en milieu rural, 29% milieu semi-urbain. En milieu urbain (les chefs lieux de préfectures et sous-préfectures), le taux de desserte est évalué à 39% (44% à Lomé).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.