Nigéria : 10% de baisse du prix du carburant à la pompe

Depuis hier lundi 19 janvier 2015, les usagers au Nigéria, paye moins pour acquérir le carburant. Le gouvernement de ce premier pays producteur de pétrole en Afrique, a décidé de revoir à la baisse le prix de cet hydrocarbure. La baisse qui a pris effet dimanche 18 janvier 2015, est de 10%. Ainsi au lieu de débourser 97 nairas pour acquérir un litre à la pompe, les usagers payent désormais 87 nairas.

carburant

D’après la ministre du Pétrole du Nigeria, Diezani Alison-Madueke, cette mesure a été prise, « en accord et même sous l’impulsion du président » Goodluck Jonathan. L’objectif étant pour le gouvernement de prendre en compte « la grande volatilité des cours des produits pétroliers et en particulier le pétrole brut, ces derniers mois »   En effet, depuis le mois de juin 2014, le prix du baril de pétrole à l’international connait un effondrement.  Hier lundi 19 janvier 2015, il a atteint la barre de 48,75 dollars.

Cette baisse drastique du cours du pétrole, a contraint l’administration du président Jonathan, de prendre des mesures « d’austérité » et dévaluer le naira, affectant directement le niveau de vie des Nigérians.

Le pétrole qui représente 70% des recettes de l’Etat nigérian, est « essentiellement » importé. Et, pour maintenir des prix bas à la pompe l’Etat est contraint de subventionner les compagnies pétrolières. Le Nigeria, extrait environ deux millions de barils de brut par jour.

Avec la baisse du prix du carburant à la pompe, le Nigéria rejoint ainsi les pays tels que le Togo, le Bénin et la Côte d’Ivoire qui ont également revu à la baisse les prix des carburants. La baisse dans ces pays, a atteint pratiquement 50 FCFA.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.