Gabon: Un centre d’arbitrage de litige opérationnel

La Chambre de commerce et de l’industrie de Libreville abrite depuis le 13 janvier 2015, un centre d’arbitrage, de médiation et de conciliation (Camc-Ga). Ce centre d’arbitrage, va permettre de désengorger les juridictions étatiques dans le règlement des litiges.

Tribunal-de-Libreville1

Ainsi, avec ce centre d’arbitrage, les opérateurs économiques et les salariés ne sont plus contraints de recourir seulement aux tribunaux pour régler les éventuels litiges. L’une des missions du Camc-Ga, étant effectivement de prendre en charge les litiges qui pourraient opposer les agents d’une entreprise à leur hiérarchie, où opposer une entreprise à l’Etat notamment dans le cadre du paiement de certaines créances.

Cependant, il faut relever que même si le Camc-Ga, va contribuer à régler les litiges à travers de modes alternatifs à la justice étatique, il n’en demeure pas moins qu’il ne va pas se substituer au tribunal de Commerce de Paris en France où au tribunal de première instance de Libreville. Ces juridictions, restent donc compétentes pour trancher les litiges si toutes les voix de recours utilisées par la Camc-Ga se sont avérées inefficaces.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.