Burkina Faso : La Banque Islamique de développement accorde des financements de 200 millions de dollars

Une série d’accords de financement de près de 200 millions de dollar, a été signée mercredi 14 janvier 2015, entre la le Groupe de la Banque Islamique de développement (BID) et le Burkina Faso.  

BID-bénin

Le premier financement, est fixé à hauteur de 105,5 millions de dollars. Il a été signé entre le gouvernement de transition du Burkina Faso, représenté par son ministre des finances Jean Gustave Sanon, et le président de la BID, le docteur Ahmed Mohammed Ali. Sur ce premier accord, l’on apprend que 75 millions de dollars serviront à soutenir l’amélioration d’un tronçon routier de 145 kilomètres à la frontière avec le Benin.

La BID a également accepté de contribuer à hauteur de 18,5 millions de dollars, à la réalisation de la seconde phase du projet d’adduction d’eau potable à Ouagadougou. Ce financement représente, le deuxième accord signé entre les deux parties.

L’institution de financement basée en Arabie Saoudite, va également apporter un financement de 12 millions de dollars, pour le projet d’électrification rurale à base d’énergie solaire.

En plus de ces accords signés avec le gouvernement, la BID à travers sa filiale International Islamic Trade Finance Corporation  a également paraphé un accord de financement à hauteur de 94 millions de dollars avec la Société Burkinabè de Fibres et Textile (SOFITEX). Cet appui financier permettra à la structure d’acquérir des graines de coton et d’autres intrants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.