Burkina Faso : Le ministre des Infrastructures démissionne

Moumouni Dieguimdé, ministre des Infrastructures du Burkina Faso, ne fait plus partie du gouvernement de transition du pays. Le porte parole du gouvernement a annoncé, jeudi 08 janvier 2015, que ce dernier a déposé sa lettre démission au premier ministre Isaac Zida qui l’a accepté.

infrasrtructures

Moumouni Dieguimdé, avait subit la pression de la presse burkinabé, qui l’accusait d’être un ancien détenu et un faussaire.  Des journaux burkinabé avait relevé par exemple que l’ex ministre avait fait de la prison aux USA pour faux et usage de faux. Des accusations réfuté tout de même par l’accusé.

En quittant le gouvernement de transition mise en place après le mouvement de rue qui avait permis de chasser le président Blaise Compaoré après 27 ans de règne, l’ex ministre des Infrastructures devient ainsi la deuxième personne à partir du gouvernement sous –pression. La première personne avait été le ministre de la Culture, Adama Sagnon. En moins de 24 heures de sa nomination, il avait déposé ses armes en fin novembre.

La société civile et ses collaborateurs accusaient l’ex ministre de la culture d’avoir eu une participation « trouble » en tant qu’ancien procureur, dans le dossier du journaliste Norbert Zongo. Il avait été froidement assassiné en décembre 1998 alors qu’il enquêtait sur la mort du chauffeur de François Compaoré, le frère cadet de l’ex- président déchu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.