Burundi : L’opposition demande le report de l’inscription des électeurs

L’opposition burundaise a demandé le report de l’inscription des électeurs en vue des élections générales de 2015, estimant que l’opération risque d’être entachée de fraudes et de violences. Cette requête a été formulée par l’ensemble des dix principaux partis d’opposition, parmi lesquels figure notamment une importante faction des Forces Nationales de Libération (FNL), un ancien groupe rebelle hutu dirigé par Agathon Rwasa.

cndd-fdd« Nous avons demandé à la Commission électorale nationale (CENI) de reporter l’opération d’enrôlement des électeurs, dans le but de corriger certaines irrégularités concernant le recrutement des personnes chargées d’enregistrer les électeurs », a déclaré Tacien Sibomana, le porte-parole de l’UPRONA (Union Pour le Progrès National), s’exprimant au nom des dix partis d’opposition. Selon lui, la plus part des personnes chargées d’enregistrer les électeurs sont des partisans du CNDD-FDD, le parti au pouvoir, ce qui risque de remettre en cause la transparence et l’impartialité de l’opération.

M.Sibomana estime que des actes de violences récurrents ces derniers temps dans le pays ne sont pas de nature à instaurer un environnement favorable au bon déroulement de cette opération qui doit s’étendre du 24 novembre au 7 décembre. A titre d’exemple, il a cité de récentes attaques perpétrées à Bujumbura et dans certaines zones rurales du pays par des hommes armés de machettes et soupçonnés d’être de jeunes partisans du CNDD-FDD. Ce que le gouvernement avait démenti, estimant que les malfrats seraient en réalité d’anciens prisonniers ayant bénéficié de l’amnistie présidentielle.

Cependant, la Commission électorale nationale a fait savoir qu’il n’y avait aucune raison de reporter l’opération d’enrôlement des électeurs. Le Burundi s’apprête organiser en mai 2015 des élections législatives et communales, qui seront suivies de l’élection présidentielle en juin, et des sénatoriales en juillet. Selon la CENI, près de 4,2 millions d’électeurs participeront à ces scrutins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.