Tunisie : Lenteur au niveau des préparatifs des législatives

Démarrée il y a trois jours, la campagne pour les élections législatives va se poursuivre jusqu’au 24 octobre 2014, soit quarante-huit heures avant le scrutin effectif.

legislatives-tunisie-lentes
De source locale, la campagne d’affichage des listes électorales sur les espaces aménagés par l’instance électorale, en coordination avec les autorités centrales et régionales, est « timide » vu la faible affluence des représentants des partis, coalitions et indépendants candidats aux législatives.

A l’exception du parti islamiste Ennahada (qui détient la majorité à l’actuelle Assemblée constituante) et son principal concurrent aux législatives, la parti « Nidaa Tounes », aucune liste n’a été encore placée aux endroits réservés à l’affichage.

Outre ce constat, les polémiques agrémentent l’événement .Ainsi, le chef d’une coalition de gauche, Hamma Hammami, a accusé ses adversaires politiques, sans les nommer, d’acheter les voix des électeurs. Mille rumeurs en ce sens fusent aussi sur les réseaux sociaux et visent généralement les favoris du scrutin.

Dans l’immédiat, il convient toutefois de souligner que les seules fraudes présumées relevées par l’instance organisant les élections concernent les parrainages récoltés par certains candidats à la présidentielle. Le parquet a d’ailleurs été saisi.

Même si d’aucuns essayent de placer le débat sur le registre idéologique en essayant d’opposer les projets de société, force est de constater que « tous les partis affirment leur engagement en faveur du combat contre le terrorisme, du renforcement de l’appareil sécuritaire, et militaire, du redressement économique, du développement régional et de la lutte contre les disparités régionales, de l’éradication de la pauvreté et de la précarité, de la lutte contre le chômage, de la consolidation de la souveraineté et de l’indépendance de la Tunisie ».

Les exigences de la conjoncture imposent une similarité des programmes et partant, une unanimité quant aux urgences nationales qui sont notamment d’ordre sécuritaire et économique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.