Angola : Prêt de la BAD

Selon une annonce de vendredi faite par Armando Manuel, ministre des Finances,l’Angola, deuxième pays producteur de pétrole brut en Afrique, va bénéficier d’un prêt d’un montant d’un milliard de dollars de la BAD (Banque Africaine de dévéloppement).

Armando-ManuelDepuis sa sortie de la guerre civile en 2002 l’Angola connait un fort taux de croissance.Deuxième pays producteur de pétrole derrière le Nigéria , l’Angola connait un développement économique à deux chiffres. Avec la mise en place de son marché financier à la fin de cette année 2014, l’objectif actuel du gouvernementvise à diversifier son économie.

Jusqu’à présent l’économie de ce pays dépend des recettes du pétrole qui constituent plus de 40% de son PIB et reste le principal produit exporté avec plus de 95% des recettes de l’exportation du pays.

Le prêt d’un milliard de dollars annoncé par Armando Manuel, le ministre des finances servira au financement des projets dans les domaines de la construction, des transports, et de l’énergie. Il permettra de diversifier l’économie en vue de créer les richesses. Le premier versement, d’un montant de 600 millions de dollars sera débloqué avant la fin de cette année.

«Nous devrions avoir le premier décaissement au mois d’août. Par la suite, les autres versements devront suivre selon les termes de l’accord avec la BAD », a-t-il déclaré.

Après plus de vingt-cinq ans de guerre civile, l’Angola a regagné la confiance internationale et celle des institutions financières. Le prêt de la BAD ouvre de perspectives nouvelles à son économie et permettra de doper d’autres secteurs d’activités. La mise en place du marché financier à la fin de l’année sera sans doute, le couronnement d’un développement économique durable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.