Tanzanie : Contrôle de FBME Bank par la Banque centrale

La Banque Centrale de  Tanzanie (Bank of Tanzania)  a annoncé vendredi avoir pris la gestion de la FBME Bank, une banque récemment  accusée par les Etats Unis de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme.

fbme Cette décision a été  prise dans l’objectif de « sécuriser  les dépôts des clients et de préserver la stabilité du système bancaire dans son ensemble », indique le communiqué de la Bank Of Tanzania.  Deux semaines plus tôt, la  Banque Centrale de Chypre (CBC) avait déjà  placé deux filiales de FBME sous son contrôle.

 La FBME, faut-il le rappeler,  est placée sous enquête depuis  qu’un rapport du Trésor d’Etat américain l’a soupçonnée d’être une plateforme de « blanchement d’argent primaire ».Elle est notamment accusée d’avoir abrité récemment  des transactions financières d’un montant de  875 millions de dollars US, mais dans  des circonstances floues.  Le dossier d’accusation indique également que la FBME  est  impliquée dans  au moins 4.500  transferts suspects  d’argent,  par le biais  de comptes de correspondants américains. Ces allégations ont été niées par la Banque, qui  a par ailleurs  indiqué avoir pris  contact avec les autorités américaines.

 Selon  certaines sources, la FBME  fonctionnerait de manière « secrète », en triant notamment ses clients sur le volet. « Certains clients de la Banque  reçoivent un traitement  préférentiel tel  que  le compte VIP géré par un caissier chypriote, qui n’a pratiquement pas de contacts avec le reste du personnel », a déclaré  un employé,  sous couvert d’anonymat. D’autres sources indiquent que cette Banque ne délivre jamais de chèques, et  ses clients chypriotes sont pour la plupart « des membres de son personnel, des sous-traitants et des professionnels proposant des services à la banque ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.