Mali : Le Premier ministre ne fait pas l’unanimité.

moussa-maraaLe Premier ministre malien, Moussa Mara, est au cœur de dissensions sociopolitiques. Son gouvernement fait l’objet de vives critiques de la part des députés de l’opposition à l’Assemblée nationale. Ils fustigent le manque de tact et de solutions concrètes par rapport aux problèmes qui minent le pays, notamment la crise au nord-Mali.
Dans ce cas particulier, il importe de relever que la réticence du gouvernement malien, par rapport au dialogue avec les rebelles du Mouvement national de Libération de l’Azawad (MNLA), entrave l’issue de la crise.
« C’est fini pour tout le monde », a déclaré à ce propos Abdoulaye Maïga, directeur régional du développement social à Kidal, en marge d’une rencontre avec le ministre de l’Intérieur le mois dernier.
En rappel, des affrontements entre mouvement rebelle et les forces armées nationales, le 17 mai 2014, ont fait plusieurs morts et des blessés. Un ministre de la précédente équipe gouvernementale a qualifié cet incident de véritable « gâchis ».Contrairement à l’opposition politique, l’opinion perçoit en cet homme un héraut « qui fait la fierté de la nation », a rapporté Jeune Afrique. Bien que sa nomination rassemble de moins en moins la classe politique, Mara maintient que sa collaboration avec le Président de la République se déroule dans de bonnes conditions. Il a d’ailleurs ajouté que « nous partageons une même vision quant à la situation qui prévaut à Kidal, dans le nord du pays ».
Moussa Mara, poursuit sa politique  dans un climat de contestations et de menaces de censure au niveau de l’Assemblée nationale. En clair, la stabilité au Mali demeure encore fragile.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.