Rwanda : Emprunt obligataire en monnaie locale.

sfi-rwandaLa Société financière internationale (SFI) a annoncé la réalisation  dans les mois à venir, d’un emprunt obligataire en devise locale, sur le  marché rwandais des capitaux. Cependant, aucun montant n’a encore été confirmé.
Les titres  seront émis en Franc rwandais, par le sud-africain Standard Bank Group, sa filiale CFC Stanbic Bank et Bank of Kigali,  et  ensuite cotés  sur le marché financier local. Selon Alexandra Klopfer, porte-parole du bureau  de la  SFI à Washington,  l’opération dont le montant est encore inconnu, devrait avoir lieu en mai prochain. Des médias  d’Afrique de l’Est évoquent un montant de 15 milliards de Franc Rwandais,( 22 millions de dollars U.S).
Pour la SFI, l’opération s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme de réalisation d’emprunts  obligataires en devise locale, dans certains pays d’Afrique tels que la Zambie, où un emprunt obligataire de  150 millions de Kwachas zambiens (24 millions $) a été effectué en septembre 2013.
Au Rwanda, cette opération aura un double impact : non seulement  elle constitue un moyen  alternatif  de mobilisation des ressources, mais devrait aussi contribuer à diversifier la gamme de produits offerts par la Rwanda Stock Exchange, la principale bourse des valeurs du Rwanda.
« Grâce à l’emprunt de la SFI, nous allons assister à la diversification des investisseurs internationaux qui interviennent sur notre marché financier, car il leur donne la possibilité  de pouvoir intervenir,  en vue de renforcer ainsi le profil de la Rwanda Stock Exchange »,  a déclaré Lawson Naibo, directeur des opérations à  Bank of Kigali.
Faut-il  souligner que le Rwanda jouit d’une bonne réputation  de confiance, aux yeux des investisseurs internationaux.  Ainsi,  en février dernier,  son émission d’obligations en devise locale avait connu un  chiffre record de souscriptions.
Le Rwanda,  qui vient de commémorer le 20e anniversaire du génocide de 1994,  fait bonne figure en Afrique,  avec son économie qui se  présente comme l’une des  plus prometteuses du continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.