Centrafrique: Attaque d’un convoi de musulmans

refugies-centrafricains-au-camerounSelon  l’ONG  Médecins Sans Frontières (MSF), une grande partie des habitants de Boguila  (au nord de la Centrafrique), se sont réfugiés dans la brousse, dans la nuit du 11 avril. Et ce, pour fuir des affrontements armés déclenchés par  le passage d’un convoi qui escortait environ 540 musulmans vers le Tchad.
En République Centrafricaine (RCA),  le chaos persiste toujours. Bien que la mobilisation internationale se soit accrue ces derniers jours,  la tension reste palpable dans le pays. Ainsi le week-end écoulé aura été mouvementé pour la majorité des 7000 habitants de Boguila. En effet,  un convoi de  plus de 500 musulmans qui était en route pour le Tchad, a été pris d’assaut par des groupes armés locaux. Selon MSF, il s’agirait de miliciens anti-balaka, en majorité des chrétiens.
Le convoi  qui évacuait  les 540 derniers musulmans  vers le sud du Tchad, était accompagné de soldats tchadiens de la Misca, qui quittaient également la Centrafrique. A son passage dans  Boguila, une forte explosion  a retenti,  suivie de tirs, a indiqué MSF. Après quoi, une équipe de cette ONG qui était à l’hôpital a vu les habitants s’enfuir de la ville.
« Nous avons été témoins de la majorité de la population qui s’enfuyait dans la panique vers la brousse. Nous avons ouvert notre enceinte à environ 30 à 40 femmes et enfants qui ont passé la nuit avec nous », a déclaré Stefano Argenziano, chef de mission de MSF en RCA. Il a  indiqué également avoir pris en charge trois blessés à Boguila et à Poua, une localité proche.
En  Centrafrique, les affrontements intercommunautaires, entre chrétiens et musulmans, sont devenus fréquents depuis que le pays a  basculé dans le chaos, il y a un an.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.