Libéria : Des millions de tonnes de fer exploitables sur le projet Mofe Creek

mofe-creekLa compagnie australienne d’exploration minière Tawana Resources NL a indiqué que le projet de fer Mofe Creek, situé dans le comté du Grand Cape Mount à l’ouest du Liberia, renferme au moins 61,9 millions de tonnes de ressources minérales non exploitées avec une teneur en fer de 33%. Celles-ci contiennent en fait 16,2 millions de tonnes de ressources indiquées à 35,4% et de 45,7 millions de tonnes de ressources inférées à 32,1% de fer.
Cette estimation intervient après interprétation de la  prospection réalisée sur les gisements Gofolo Main, Zaway et Koehnko. S’étendant sur une superficie  de 285 kilomètres carrés, le projet de Mofe Creek est détenu en exclusivité par Tawana Resources NL.
La compagnie listée sur la principale bourse d’Australie, l’Australian Securities Exchange, est activement en train d’examiner si un programme de production évalué  entre 1 et 2 millions de tonnes par an, serait viable à la fois techniquement et économiquement, sachant qu’elle envisage de porter cette moyenne de production à terme à 5 à 10 millions de tonnes/an.
Pour son Directeur général Len Kolff, les résultats issus des premières interprétations de prospection, constituent un pas important vers cet objectif. En effet, le fait que 16,2 millions de tonnes de ressources soient classées dans la catégorie indiquée, renforce la confiance sur la capacité géologique du projet. Dans la mesure où l’ensemble du prospect n’est pas encore interprété, Len Kolff a notamment souligné, le 31 mars dernier, qu’avec la détermination de ces ressources non exploitées, Tawana Resources augmente ses chances de passer bientôt d’une compagnie d’exploration à une compagnie de production.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.