Rwanda : Augmentation par la B N des prêts accordés au secteur privé.

BNR-gouverneurLe gouverneur de la Banque Nationale du Rwanda (BNR) a annoncé  au cours d’une conférence de presse tenue la semaine dernière, une augmentation du nombre de prêts accordés au secteur privé.
C’est à l’occasion de l’évaluation trimestrielle  de la mise en œuvre de la politique monétaire et financière que  John Rwangombwa a annoncé cette mesure. Ainsi, 15% de prêts supplémentaires vont-ils être octroyés au secteur privé au cours de cette année.
A titre de comparaison, au cours du premier trimestre 2013,  les prêts de la BNR s’élevaient à 97 milliards de francs rwandais (soit 143 millions de dollars). Cette année, c’est 133 milliards de Frw qui seront mobilisés pour soutenir  le secteur privé dans les activités de développement.
En dépit des forts taux d’inflation du trimestre écoulé, le gouverneur compte sur le  secteur agricole pour maintenir  l’inflation en dessous de 5%, d’ici la fin de l’année.    Rwangombwa a souligné, «  la capitalisation des institutions financières a permis de maintenir la stabilité du secteur financier ».
Il faut également noter que l’économie du Rwanda a considérablement ralenti l’année dernière, en raison de la suspension de l’aide en 2012,  laquelle suspension a eu pour effet une chute de la croissance économique à 4,6 %. « Cela a forcé le gouvernement à réduire les dépenses publiques, par la mise en place de politiques d’ajustements budgétaires qui ont principalement nui au secteur des services qui est encore l’un des principaux contributeurs à la croissance économique du pays »,  a noté le gouverneur.
En tout état de cause, l’économie rwandaise ne perd pas de vue son objectif phare visant  à atteindre cette année, une croissance de 6%.
Tandis que le pays s’apprête à commémorer le 20e anniversaire du génocide de 1994, son économie fait figure d’exemplarité sur le continent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.