Lesotho : Pourvoir en besoin d’eau la RSA

lesotho_highlandsLe Lesotho vient de lancer en partenariat avec la République Sud Africaine, la deuxième phase d’un grand projet en approvisionnement en eau pour la première puissance du continent. Le projet consiste en une construction de barrage et canalisation qui permettrait de drainer de l’eau à partir des hautes terres du Lesotho vers l’Afrique du sud. Le budget prévu pour la réalisation de ce grand projet est de 1,45 milliard de dollars. Pour le président Zuma, il s’agit d’un model de partenariat gagnant-gagnant où son pays recevrait l’apport en eau qui lui manque tandis que son voisin en tirerait des revenus.
La nation arc-en-ciel a en effet besoin d’eau pour alimenter ses industries ainsi que la population. Le Lesotho bénéfice d’une pluviométrie bien meilleure, soit 60% de plus que l’Afrique du Sud. La réalisation de ce projet permettra au pays de Mandela de doubler sa capacité d’approvisionnement en eau de ville.
La première phase concernait une capacité de 10 milliards de mètres cubes d’eau par an. La deuxième phase, qui s’achèvera en 2022 permettra de porter cette capacité à 15 milliards.  Aussi, cette solution reste-t-elle bien meilleure que l’alternative d’une désalinisation d’eau de mer. Cette dernière technique existe déjà mais  demeure jusque-là très coûteuse et nécessite des contraintes techniques  sévères.
L’adoption de ce projet n’a pas fait l’unanimité. Certaines organisations de la société civile au Lesotho ont demandé une révision des contrats parce qu’ils ont toujours considéré que le partenariat était déséquilibré en faveur de l’Afrique du Sud. Ce dernier est classé 30ième pays en matière d’insuffisance de ressource en eau par rapport à la demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.