Djibouti : Projet de croissance « Vision Djibouti 2035 »

Mahmoud-Ali-YoussoufRéuni  mardi, en conseil des ministres, le gouvernement de Djibouti a adopté le projet « Vision Djibouti 2035 » dans lequel sont définies les nouvelles orientations stratégiques pour la croissance du pays à long terme. Un communiqué du gouvernement a indiqué que ce projet ambitieux servira de cadre de référence pour les actions futures et dans lequel s’inscriront désormais la planification stratégique et les objectifs de développement à court et moyen termes.
Il s’articule autour de cinq piliers principaux, à savoir la promotion de la paix et de l’unité nationale, la bonne gouvernance, la diversification et la compétitivité de l’économie, le renforcement des capacités humaines et l’intégration régionale. Les secteurs porteurs de l’économie nationale, tels que le tourisme, la pêche, l’éducation, les nouvelles technologies et l’industrie ont fait l’objet de projets structurants.
En vue de concrétiser ce nouveau modèle de croissance, la « Vision Djibouti 2035 » sera structurée à travers des plans d’action opérationnels s’étalant sur cinq ans. Il est chapeauté par le Conseil Supérieur de Planification, présidé par le président de la République. C’est à ce conseil qu’il revient d’assurer la coordination et le suivi des actions.
Devant les représentants de la presse, le porte-parole du gouvernement djiboutien, Mahmoud Ali Youssouf, a précisé que les réflexions ayant présidé à l’élaboration de cet important document reflètent l’œuvre d’un consensus national. Il prend en compte les aspirations de la population djiboutienne dans une vision prospective de prospérité et de bien-être pour le pays. Les autorités djiboutiennes veulent en finir avec l’image de leur pays souvent classé parmi les plus pauvres du monde. Leur ambition consiste à amorcer l’émergence économique du pays et en faire une plaque  tournante dans la région, à la fois sur les plans économique, commercial et financier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.