Togo : Aide de l’UE à la société civile

ue-togo-accordPar le biais de la signature mardi d’un accord de financement, l’Union Européenne (UE) a consenti à soutenir 3 projets soumis par des organisations  militant au Togo pour les droits humains, l’accès à la justice et la protection des personnes en conflit avec la loi.
Pour l’ensemble de ces projets, l’UE a déboursé une enveloppe globale de 1,68 million de dollars. De cette somme, 753 000 dollars reviendront à l’Union Chrétienne des Jeunes Gens, internationalement reconnue sous le sigle YMCA.
Cette structure compte mettre en œuvre un projet de « soutien aux défenseurs des Droits de l’Homme contre le mauvais traitement systématique des jeunes en conflit avec la loi et pour un meilleur accès à la justice dans 4 régions du Togo ». Ensuite, pour la réalisation de son projet « Quartiers d’avenir : protéger et réinsérer les personnes en conflit avec la loi », l’ONG Handicap International touchera 656 000 dollars. En dernier lieu, le Bureau National Catholique de l’Enfance du Togo (BNCE – Togo) bénéficiera d’un appui de 374 000 dollars pour son initiative d’«appui à la promotion d’une justice restauratrice pour enfants au Togo».
Ce n’est certainement pas de manière anodine que l’UE a sélectionné ces 3 organisations de la société civile. A en croire le responsable de la délégation locale de l’UE, Nicolas Berlanga-Martinez, les trois projets sont complémentaires, une caractéristique qui permettra, au minimum, la couverture de 80 % de la population carcérale du Togo. Les trois organismes ont fait remarquer les difficultés préoccupantes rencontrées dans ce milieu carcéral, en matière de santé. D’où la pertinence de leurs initiatives, dont la concrétisation constitue un véritable défi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.