Erythrée : Accord pour l’exploration de l’or du cuivre

Colonnade-andiammoLa compagnie britannique Andiamo Exploration Ltd, détentrice d’une licence d’exploration de l’or et des métaux de base dans le district de Haykota au nord-est de l’Erythrée, vient d’accorder à Colonnade Mining Group Ltd, une compagnie canadienne de services, un marché de forage de 252 kilomètres carrés pour l’exploration de l’or du cuivre.
Le forage sera pratiqué à Yacob Dewar, une zone où ont été interceptées des teneurs en cuivre atteignant jusqu’à 2,4% à partir de la surface sur 63 mètres et une minéralisation aurifère à haute teneur. L’exploration va  permettre de délimiter la minéralisation d’oxyde de cuivre et donner une plus grande visibilité de l’extension de la minéralisation de l’or.
Situés à 3 kilomètres au nord de Yacob Dewar, d’autres sondages vont être réalisés afin de vérifier la présence de la barytine et de la silice. Colonnade Mining Group a annoncé qu’elle entamera les travaux dans les deux semaines à venir. Andiamo Exploration Ltd a conclu une alliance stratégique avec une autre compagnie britannique, Ortac Resources Ltd, listée sur AIM, en vue de partager à terme les participations dans différents projets d’exploration détenus par celle-là en Erythrée.
Malgré leur apport économique indéniable, les compagnies minières sont malheureusement de plus en plus critiquées sur leur participation ou leur laisser-faire dans le recours aux travaux forcées, pratiqués généralement par leurs sous-traitants, souvent des entreprises publiques.
En Erythrée particulièrement, le phénomène est très fréquent. L’année dernière, l’ONG Human Rights Watch, avait tiré la sonnette d’alarme en publiant un rapport dans lequel elle expliquait comment les multinationales qui opèrent dans ce pays de la corne de l’Afrique se retrouvent impliquées dans le recours au travail forcé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.