Tchad : Nouvelle stratégie française dans la zone sahélo-saharienne.

tchadDans le cadre d’un mouvement de réarticulation des troupes françaises dans la zone sahélo-saharienne, le ministre français de la Défense Jean Yves Le Drian, a effectué  dimanche dernier, une visite au Tchad.
Reçu par le Président Déby Itno, Le Drian a, entre autres, évoqué la situation dans le sud de la Libye et introduit sa requête par rapport à l’installation d’un centre de commandement opérationnel dans l’espace sahélo-saharien.
Le but de ce centre consiste non seulement de renforcer l’effectif des soldats français au Tchad, mais également de garder un œil sur les activités de la région, particulièrement sur ce qui se déroule au sud de la Libye.
La France a en effet été impliquée dans trois crises, notamment au Mali, en Libye et plus récemment, en République centrafricaine. Les opérations françaises dans les deux premiers pays ont connu un succès, alors que dans le dernier Etat, elles peinent à imposer la paix.
Ainsi, sa nouvelle stratégie consistera-t-elle à s’installer sur des sites plus stratégiques comme ceux de Faya Largeau et Zouar qui lui permettront de mener des opérations en vue d’éviter toute déstabilisation de la région. Dans la même perspective, la capitale nigérienne sera dédiée au renseignement et le nord Mali, précisément Tessalit servira de site d’appui au déploiement des forces françaises.
Paris n’a aucun souci à se faire d’autant plus que sa demande a déjà reçu l’approbation du Président de la République tchadienne. Le Tchad est en effet un acteur politique et militaire clé dans cette région. Pour une mise en œuvre réussie de sa nouvelle politique dans la zone sahélo-saharienne, la France a besoin de coopérer avec ce pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.