Côte d’Ivoire : Formation de la police grâce à la coopération japonaise

jicaLundi à Abidjan, une session de renforcement des capacités des policiers a débuté à l’école nationale de police. Intitulée « projet d’appui au renforcement des capacités de la police nationale de Côte d’Ivoire », cette initiative est soutenue financièrement par l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA).
Environ 2 millions de dollars, c’est le montant déboursé par la JICA pour la tenue de cette session. En tout, 3 900 policiers seront formés sur une période de deux ans, à partir de février jusqu’à mars 2016. Cet apprentissage porte sur dix thématiques, dont, entre autres, la lutte contre le crime organisé, la gestion des scènes de crime, les stupéfiants, la recherche de l’information, le genre et les groupes vulnérables ainsi que l’éthique et la déontologie.
Ces cours seront assurés par des spécialistes mis à disposition par l’Opération de l’ONU en Côte d’Ivoire (ONUCI) et la Direction générale de la police nationale (DGPN).  Quant à la réalisation du programme, elle a été confiée au PNUD. En concevant ce projet, la JICA a veillé à ce que l’environnement soit équipé de tout le nécessaire à la formation. Ainsi, les locaux de l’école ont été réfectionnés et dotés d’ordinateurs, de photocopieuses et de projecteurs.
C’est depuis novembre 2011 que la JICA a recommencé ses activités en Côte d’Ivoire. Installée dans ce pays depuis 1992, cette agence avait dû  interrompre ses activités à partir de 2002 du fait de la crise militaro-politique.
Parmi les secteurs d’intervention prioritaires de  la JICA dans ce pays figurent la santé, l’agriculture, l’éducation, les infrastructures, la pêche et la cohésion sociale. Ces deux dernières années, cette structure a soutenu différents projets socioéconomiques en Côte d’Ivoire à hauteur de 15 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.