Pékin investit en Zambie

jjLe gouvernement zambien nourrit des attentes positives en matière d’investissement cette année. Cette prévision repose sur les différents projets initiés depuis l’année dernière par le gouvernement du pays. Lusaka compte particulièrement sur les Investissements Directs Etrangers qui devraient atteindre les 10 milliards de dollars cette année. En plus des IDE, la politique industrielle du pays s’est orientée vers la création des Zones Economiques Multi-installations (MFEZ). Selon les autorités, les avantages proposés par ces zones permettront d’attirer encore plus de capitaux et de booster l’industrie zambienne.

Les principaux bailleurs de fonds et investisseurs attendus sont les chinois. Au cours d’une interview, le vice-ministre de l’industrie et du commerce a annoncé que Pékin s’est déjà engagé à augmenté ses investissement en Zambie. Les secteurs qui bénéficieront en premier de ces investissements sont les secteurs miniers. Après les mines viennent le secteur manufacturier et le secteur énergétique. 40% des sommes engagées seront consacrés à la production minière et énergétique.  Environs 700 millions de dollars sont consacrés à la manufacture et 600 millions de dollars à l’énergie. Pour les besoins de son développement  la chine a besoin de beaucoup de ressources.

Cette croissance est positive pour l’économie zambienne mais elle reste orientée vers les secteurs d’extraction. Pour asseoir sa stabilité, le pays avait prévu de se lancer dans la diversification économique, particulièrement dans les secteurs agricoles et de services. Le profil de la Zambie demeure semblable à celui de la plupart des pays africains, a savoir, essentiellement basée sur une ou deux ressources naturelles, le cuivre et le cobalt pour Lusaka. Pourtant le pays dispose de quelques points fort; un bon niveau d’urbanisation et une bonne base agricole.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.