Namibie:First Quatum concessionnaire dans le projet Kaoko

First-QuantumLa compagnie australienne Kunene Ressources Ltd vient de tirer le gros lot avec sa concession minière de Kaoko. En effet, les résultats des prospections ont révélé d’importantes minéralisations en forte teneur de cuivre. Aussi, la Compagnie Canadienne First Quantum Ltd a-t-elle décidé d’entrer en joint-venture avec Kunene pour le projet d’exploitation du site. Kunene détient 95% des parts du projet d’exploitation du cuivre à Kaoka. First Quantum est près à prendre le contrôle du projet Kaoka en achetant 51% de parts avec un investissement de 7 millions de dollars qui sera injecté en deux phases : la première de 2 millions dans le cadre de son engagement dans le projet, notamment pour un forage de reconnaissance minimal sur 2 km qui aura lieu au mois de juillet 2015 ; le second de 5 millions de dollars pour finaliser sa prise de contrôle.
La procédure d’acquisition devrait se finaliser sur les 3 prochaines années. Pour le patron de Kunene Ressources Ltd, l’implication de First Quatum constitue la confirmation sans équivoque du potentiel que présente le projet Kaoko.
Cette confirmation est d’autant plus poignante que le partenaire est une multinationale reconnue mondialement, disposant d’une situation financière solide et d’une expérience qui n’est plus à démontrer. Le projet Kaoko comprend au total 6 licences d’exploration couvrant 3722 kilomètres carrés au nord-ouest du pays.
Les prévisions montrent que la demande de cuivre restera globalement positive. En effet, le cuivre est le métal par excellence utilisé usuellement pour le transport électrique. Parmi les bons conducteurs électriques, il présente l’avantage d’être abondant et de coûter moins cher. Aussi avec la dynamique de transformation et de construction au sein des villes modernes et la demande vorace des émergents, avec la Chine en tête, le métal rouge dispose encore de quelques bonnes années devant lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.