Sénégal : Activités de la BNDE

bndeDepuis lundi dernier, la Banque nationale pour le développement économique (BNDE) du Sénégal est opérationnelle. Cette institution vise à soutenir l’économie en accompagnement les entreprises dans leur financement.
C’est de manière très simple que les activités de la BNDE ont été lancées. Pour ce faire, une cérémonie a été organisée en présence du secrétaire général du ministère de l’Economie et des finances, Ngouda Fall, C’était l’occasion propice de rappeler la mission première de cette institution financière, celle de faciliter l’accès au financement des entreprises locales, dont, bien entendu, les PME–PMI.
A noter que jusque-là, cette dernière catégorie d’entreprises était vraiment mal lotie. 80 % des PME – PMI essuyaient des refus après dépôt de demandes de financement auprès des banques de la place. Des réponses justifiées, pour plus de la moitié des cas, par des garanties insuffisantes de la part des demandeurs. D’où, toute l’utilité de disposer de la BNDE.
Dans le même ordre d’idées, le ministre de tutelle a tenu à rappeler aux décideurs de la nouvelle institution financière son orientation stratégique première, visant son concours au développement. Une mise en garde dont les dirigeants de la BNDE sont tout à fait conscients, son directeur général ayant confirmé, lors d’une récente entrevue, la mise en place de garde-fous en guise de moyen de protection.
Dans cette optique, une procédure pour les demandeurs de financement a d’ores et déjà été élaborée. Les PME – PMI intéressées doivent d’abord soumettre leurs dossiers à l’Agence de développement et d’encadrement des Petites et Moyennes Entreprises (ADEPME), l’organe habilité à délivrer certaines certifications. Etape au cours de laquelle ces entreprises seront déclarées éligibles au soutien financier qui peut aller jusqu’à 600 000 dollars. Au-dessus de cette barre, une décision du conseil d’administration de la BNDE est requise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.