Côte d’Ivoire : la BAD s’investit dans la reconstruction

BAD-financement-cote-d'ivoireAu cours de cette année, le gouvernement ivoirien bénéficiera d’un soutien financier de la Banque Africaine de Développement (BAD) destiné à la reconstruction du pays à la suite de la dernière crise postélectorale.
C’est le président de cette institution financière continentale, M. Donald Kaberuka, qui a rendu publique mardi à Abidjan cette information. Il sortait à peine d’une entrevue avec le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan. Le patron de la BAD a d’abord rappelé que la décision aboutissant à ce financement remonte à décembre 2012. A cette date, avait eu lieu à Paris une rencontre de bailleurs de fonds, lesquels s’étaient engagés à soutenir le Plan National de Développement (PND) élaboré par l’Exécutif ivoirien. Ce programme nécessite, pour sa réalisation sur la période 2012 – 2015, une enveloppe globale de 22,1 milliards de dollars. Plus spécifiquement, il était prévu de réserver 940 millions de dollars à la reconstruction et la relance économique, qui figurent parmi les volets de cette feuille de route. En faveur de la même thématique, la BAD a d’ores et déjà investi 600 000 dollars.
C’est à présent que la Côte d’Ivoire commence à connaître une véritable relance économique, après un peu plus de dix ans de conflits politico-militaires. Pour preuve, sa croissance économique est attendue à 8,7 % en 2013. Mieux, cet Etat peut espérer une progression de son PIB comprise entre 8 et 10 % sur l’année en cours. Ainsi, le gouvernement ivoirien en profite pour doter le pays d’infrastructures économiques et sociales. Un projet qui intéresse la BAD. D’ailleurs, M. Kaberuka a confirmé le retour de cette institution à Abidjan pour « la fin du premier semestre 2014 ». Pour rappel, c’est depuis 2002 que les locaux BAD avaient été transférés à Tunis à cause de la guerre en Côte d’Ivoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.