Gabon : Confiance rétablie avec Addax Petroleum.

Gabon-Addax-PetroleumDe sources concordantes, un climat de confiance s’est à nouveau installé entre le Gabon et la société chinoise Addax Petroleum.
En effet, le ministre Gabonais du Pétrole a annoncé mardi 14 janvier qu’un accord signé entre l’Etat gabonais et la filiale du pétrolier chinois Sinopec met fin au différend qui les a opposés depuis 2012.L’accord définit un cadre de partenariat entre les deux parties en vue d’une gestion plus efficiente des ressources pétrolières au Gabon. Cette gestion sera basée sur des objectifs techniques et financiers quantifiables.
Par la signature de ce accord, Libreville affirme privilégier « ses relations d’amitié » avec la Chine et adopter une politique d’apaisement du climat des affaires afin « d’attirer le maximum d’investisseurs directs étrangers ».
Quant à la filiale de Sinopec, elle a reconnu le préjudice causé à son partenaire dont le montant cumulé dépasse le milliard de dollars. Elle s’inscrit donc, tout comme ce dernier, dans une dynamique de poursuite de bonnes relations d’affaires.
En rappel, le Gabon et la Chine entretiennent des liens d’amitié très profonds, ce qui consolide leur coopération et leurs intérêts dans plusieurs domaines d’activité.
Ainsi, au terme de l’accord, un nouveau contrat d’exploitation et de partage de production a été paraphé entre la compagnie et l’Etat gabonais pour une période de dix ans. A cet effet, le Gabon doit attribuer dans les prochains mois des licences d’exploration en offshore.
En somme, ce différend entre Addax et le Gabon, qui faisait craindre certains opérateurs du secteur pétrolier, vient d’être dénoué et les affaires peuvent reprendre en toute sérénité. A souligner que les recettes pétrolières constituent 60% du budget de l’Etat gabonais.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.