Sénégal : l’Etat et les huiliers enfin d’accord

senegal-huiliersAfin de débloquer la campagne arachidière, l’Etat sénégalais et les opérateurs de ce secteur agricole sont parvenus à un terrain d’entente sur le prix du produit et la gestion d’éventuelles pertes.
Durant plus d’un mois, le secteur arachidier sénégalais était dans l’impasse. Des négociations se sont étendues sur la même période, n’aboutissant à un accord entre les huiliers et l’Etat qu’en fin de semaine dernière. Selon celui-ci, la première partie a accepter d’acheter le kilo d’arachide à 0,4 dollar, abandonnant sa proposition initiale, soit 0,26 dollar. A noter que ce dernier prix avait été calculé en fonction de la chute des cours mondiaux de l’huile d’arachide. Quant à la seconde, elle s’est engagée à constituer un fonds de soutien dont le rôle sera de gérer le résultat du bilan de la campagne de commercialisation des trois huiliers – Suneor, Copeol et le Complexe Agro-Industriel de Touba (CAIT) – ; en outre, l’ Etat appuiera les demandes de financements de la collecte de l’arachide que rédigeront les huiliers et les épaulera dans la recherche des débouchés pour l’huile d’arachide.
Avec cet accord, l’actuelle campagne arachidière peut vraiment commencer. Pourtant, son lancement remonte au 9 décembre dernier. Trois semaines après cette date, la collecte n’avait donné que 35 000 tonnes d’arachide. A titre de comparaison aux précédentes campagnes, les industriels se seraient normalement déjà emparés de 250 000 à 300 000 tonnes d’arachides à pareil moment. Cet écart était donc dû à leur boycott de la campagne du fait du prix officiel, soit 0,4 dollar le kilo du produit. Ce blocage est arrivé après des années tout aussi tumultueuses. Pour cause, le gouvernement sénégalais avait ouvert la collecte à des opérateurs étrangers, ce qui avait entraîné une flambée des prix. Les huiliers locaux n’avaient eu d’autre choix que de fermer leurs usines en guise de protestation. Heureusement que tout cela fait partie du passé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.