Le Burkina Faso abrite Africallia

AFRICALLIA1Le mois prochain, Ouagadougou va abriter Africallia. Ce forum de développement des entreprises réunira 400 délégations d’enseignes différentes pendant 48 heures.
Du 26 au 28 février, Africallia transformera la capitale burkinabé en un  gigantesque centre d’affaires. En effet, 400 entreprises, dont 240 proviennent de la sous-région ouest-africaine et 160 du reste de la planète, y sont attendues. Ainsi, les organisateurs de ces assises veulent-ils saisir cette opportunité pour arranger le maximum de rendez-vous d’affaires.
Pour rappel, Africallia a pour but de fournir aux différents participants une plateforme où ils peuvent rencontrer de potentiels partenaires commerciaux et/ou stratégiques. Pour ce faire, un budget de 880 000 dollars est nécessaire. D’où l’intérêt de se rapprocher des sponsors et autres mécènes. A ce propos, ce forum est parrainé par la commission de l’Union économique et monétaire Ouest-Africaine (UEMOA).
Aux dernières nouvelles, Africallia n’affiche pas encore complet. « Pour le moment, je peux dire que 158 entreprises se sont déjà inscrites dont 58 à Ouagadougou et 18 à Bobo-Dioulasso », a indiqué Félix Sanon,  responsable de ce projet à la Chambre de commerce du Burkina Faso. Mais, il n’y a vraisemblablement pas lieu de paniquer, les deux précédentes éditions (2010 et 2012) ont toujours attiré plus de participants que prévu.
D’après les annonces du comité d’organisation, des entreprises provenant des pays  d’Afrique du Sud, de Belgique, d’Egypte, de France, d’Inde et du Ghana seront de la partie. Bien entendu, le pays hôte entend tirer un maximum de profit d’Africallia. C’est pourquoi les opportunités d’investissements au niveau local seront mises en exergue lors du développement des deux panels thématiques qui portent sur le pôle agro-industriel de Bagre et l’aéroport de Donsin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.