Cameroun : Une surprenante victoire

Process_plant-cropContrairement au pronostic de Victoria Oil & Gaz dans l’affaire du champ gazier de Logbaba au Cameroun, le tribunal arbitral de la Chambre Internationale de Commerce a statué en faveur de RSM Production Corporation.

En effet, dans le conflit qui l’opposait depuis 2011 au RSM Production Corporation, Victoria Oil & Gaz  s’était montrée très confiante quant à sa victoire à l’occasion de la publication de ses résultats le mois dernier.

En rappel, RSM Production Corporation avait saisi depuis 2011 le tribunal de la Chambre Internationale de Commerce pour faire valoir son droit de propriété sur 40% du gisement de Logbaba au Cameroun. En effet, prétextant que RSM avait rechigné à payer sa part des coûts des travaux de développement du champ, Victoria avait repris les participations que la compagnie détenait.

Même si l’espérance de Victoria est contraire au verdict du tribunal, il n’empêche qu’elle n’est pas totalement perdante dans la mesure où RSM devra lui verser soixante-cinq millions de dollars au titre de sa participation aux coûts de forage de deux puits. C’est la prescription du tribunal avant que cette dernière ne puisse réclamer un bénéfice quelconque.

En clair, chaque partie tire son épingle du jeu : ce qui cadre bien avec le rôle de la Chambre Internationale de Commerce. Localisée à Paris. Celle-ci représente mondialement les entreprises et a pour objectif de favoriser les échanges et les investissements, l’ouverture des marchés aux biens et aux services et la libre circulation des capitaux.

« Nous avons eu un différend avec RSM et il est maintenant résolu », a conclu Rodeo Development Ltd, une filiale de la compagnie britannique Victoria Oil & Gaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.