Côte d’Ivoire : l’autoroute du nord désormais payante

autorouteLe gouvernement ivoirien envisage de mettre en place un système de péage sur l’autoroute du nord. Cette disposition devrait entrer en vigueur au cours du premier trimestre 2014.

Une première dans ce pays ouest-africain. Jusque-là, jamais les Ivoiriens n’avaient eu à payer pour user des routes. Cela va bientôt changer avec l’instauration du péage sur l’autoroute du nord, le principal tronçon de Côte d’Ivoire.  C’est probablement pour sa position stratégique et, aussi, pour symboliser l’ampleur de cette réforme que cette autoroute a été choisie comme la première à devenir payante. En effet, il est prévu de mettre en service trois péages sur le territoire ivoirien : celui d’Attinguié sur l’autoroute du nord, de Moapé sur la route internationale de l’Est et, enfin, d’Agboville. La Compagnie Nationale Chinoise des Travaux de Ponts et Chaussées (CNCTPC) en assure la maîtrise de l’ouvrage dans le cadre d’un contrat de 32 millions de dollars environ.

Par ailleurs, les recettes générées par ces péages seront recueillies par le Fonds d’Entretien Routier (FER), une entreprise publique ayant pour mandat de réunir des ressources et de financer l’entretien du réseau routier de la Côte d’Ivoire. Le patron de cet organe, Fofana Siandou, s’est particulièrement réjoui que, par le biais du péage, le pays « rattrape son retard sur ses voisins immédiats comme le Ghana ». Autre exemple, c’est celui du Sénégal, dont le tronçon Dakar-Diamniadio de son autoroute est désormais payant.

A côté du péage, le gouvernement ivoirien monte beaucoup de projets portant sur les autoroutes. A titre d’illustration, il est prévu de prolonger, au cours de l’année prochaine, l’autoroute du nord Yamoussoukro – Bouaké. Une initiative qui nécessite des investissements de l’ordre de 500 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.