Soudan du Sud : La situation s’empire

4048fc7673La situation au Soudan du Sud inquiète toute la communauté internationale et de partout on observe avec attention son évolution. Tandis que les voisins kényans et éthiopiens sont déjà « au chevet du malade » qui pourrait à tout moment connaitre une reprise de la guerre civile, les pays occidentaux s’inquiètent déjà de la situation de leurs ressortissants. Les Etats Unis  ont mis en antenne 150 marines prêts à intervenir pour sécuriser et évacuer leur personnel. La triste expérience de Benghazi où l’ambassadeur ainsi que 2 ressortissants américains avaient trouvé la mort reste encore fraiche dans les mémoires. Les Nations Unis se mobilisent déjà pour récolter des fonds pouvant servir à prendre en charge les populations prises en tenaille par les affrontements.

Selon les premières estimations, l’organisation aurait besoin de 166 millions de dollars pour assurer les secours d’urgence sur les 3 prochains mois. Des camps de réfugiés sont déjà en train de se constituer et plusieurs milliers de Sud-soudanais ont quitté leurs maisons pour échapper aux combats. On dénombre déjà plus de 90.000 personnes qui se seraient déplacées et 58.000 d’entre elles sont réfugiées dans la base de l’ONU.

 La rivalité de ces deux hommes jadis frères d’armes contre le Soudan avant l’indépendance du Soudan du Sud ,risque de plonger la région dans un nouveau chaos. Le président Kényan et le premier ministre éthiopien sont allés négocier avec le président pour que celui-ci accepte un compromis avec son ancien vice-président. La tâche s’annonce difficile surtout que la pomme de  discorde a déjà été consommée et que les enjeux actuels sont économiques, en particulier  le contrôle des régions pétrolières. Les revenus de l’or noir représentent environ 95% de la jeune économie sud-soudanaise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.