Gabon : Une nouvelle hausse des prix

Le Gabon vit actuellement sous le poids d’une inflation des prix d’achat de différents produits de première nécessité. Depuis plusieurs mois, certains produits alimentaires tels que l’huile, le lait, le riz, le poisson, les légumes, ont subit une hausse constante alors que le pouvoir d’achat du citoyen est resté inchangé. Une situation qui a commencé à étouffer la population, qui s’est exprimée par la voix du président de l’Organisation non gouvernementale SOS Consommateur, Christian Abiaghé Ngomo. Ce dernier exhorte vivement le gouvernement gabonais à prendre des mesures adéquates face à cette inflation pour ainsi soulager la population. Il a par ailleurs déploré et dit que : « nous ne comprenons rien sur la flambée des prix, alors que le chef de l’Etat, lors du conseil des ministres du 7 mai 2011, avait pris des mesures d’urgences afin de faire face à la situation ». Les mesures d’urgences étaient de mesurer l’impact des mesures fiscales, ainsi que les marges commerciales sur certains produits de consommation, pour freiner la vie chère, notamment le Riz et la farine et les produits de premières nécessités. Aujourd’hui au Gabon, le prix du sac de 10 kilos de  riz par exemple est passé d’environ 15,7 dollars à environ 19,8 dollars, et celui de 25 kilos d’environ 33,8 dollars à 39 dollars.

A cause de cette nouvelle hausse des prix, la direction générale de la concurrence et de la consommation (DGCC) est prise à partie par les consommateurs, qui lui reprochent de n’être pas intervenue dans la fixation des prix des produits de premières nécessités. Si le Gabon veut toujours s’accrocher à son rêve de pays émergent, les autorités devront très vite trouver une solution afin d’endiguer cette flambée de prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.