Niger : Construction du barrage de Kandadji

kandadji-digue_JALe gouvernement nigérien est à la recherche de financements pour la construction du barrage hydroélectrique de Kandadji (sud). Dans ce cadre, une délégation nigérienne conduite par son ministre du Plan et de l’Aménagement du Territoire a rencontré, en début de semaine, des bailleurs de fonds à Genève (Suisse).

En fait, les travaux en vue de la réalisation de ce barrage avaient déjà été entamés par l’entreprise russe Zarubezhvodstroy. Mais, celle-ci a finalement été révoquée en juillet dernier pour incompétence technique.Elle n’avait pas respecté les termes de délai fixés avec les autorités nigériennes.

Par conséquent, l’Exécutif doit à présent trouver d’autres voies et moyens de poursuivre ce chantier. Et, le temps presse puisque le gouvernement a fixé le début des travaux au mois de février prochain. Ce projet nécessite une enveloppe globale de 176 millions de dollars.

Avec une puissance attendue de 130 MW,ce barrage devrait soulager les problèmes de fourniture électrique au Niger. Il contribuera aussi à l’irrigation de 45 000 hectares. Cet ouvrage est donc capital pour la croissance économique et le recul de la pauvreté au Niger. Raison pour laquelle le gouvernement nigérien en a fait une priorité.

A l’heure actuelle, le gouvernement nigérien se trouve  dans l’impasse : sans avoir réuni la totalité du financement, les travaux de construction de ce barrage ne peuvent être entamés. A côté, il y a un tas de conditions à remplir également. D’abord, l’Exécutif devra, à nouveau, rechercher un maître d’œuvre, en l’occurrence une entreprise à compétence internationale. Ensuite, des procédures de suivi du projet seront à définir. Enfin, il faudra entraîner tous les acteurs nigériens dans le projet à s’y investir pleinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.