Publié Le : mar, Juil 31st, 2018

Katumbi introduit une demande pour rentrer en RDC le 3 août

L’opposant congolais en exil depuis plus de deux ans, Moïse Katumbi a officiellement demandé l’autorisation de rentrer en République démocratique du Congo, dans le but de déposer sa candidature à l’élection présidentielle prévue le 23 décembre.
Actuellement en Afrique du Sud, Moïse Katumbi a indiqué avoir demandé l’autorisation de survoler l’espace aérien congolais et d’atterrir vendredi à l’aéroport de Lubumbashi. Dans ce sens, il a adressé une lettre à la Direction de l’autorité de l’aviation civile, dans laquelle il précise l’identité de sept passagers.
En cas de refus de l’autorité de l’aviation civile congolaise, l’ex-gouverneur du Katanga s’est dit prêt à passer par voie terrestre par la Zambie.
Ex-proche du président Kabila avant de passer à l’opposition en 2015, M. Katumbi a depuis maille à partir avec la justice. Il été condamné à trois ans de prison dans une affaire de spoliation immobilière. Il est également visé dans une affaire de recrutement de mercenaires, son procès a été renvoyé au 10 octobre par la Cour suprême.
Des accusations qualifiées la semaine dernière par son avocat parisien Eric Dupond-Moretti, de «farces judiciaires», balayant également une troisième accusation, celle de la nationalité italienne de l’opposant, en concluant que «rien n’interdit qu’il rentre en RDC».
Comme tous les candidats à l’élection présidentielle, M. Katumbi doit déposer son dossier avant le 8 août, la date-butoir du dépôt des candidatures.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>