Publié Le : mar, Juil 17th, 2018

Réouverture de l’ambassade d’Erythrée en Ethiopie

Le président érythréen Issaias Afeworki a rouvert l’ambassade de son pays en Ethiopie, qui était restée fermée pendant 20 ans, en marge de trois jours d’une visite officielle dans ce pays voisin, destinée à consolider la fin des hostilités entre les deux pays.

La réouverture de cette ambassade à Addis Abeba, fermée après la rupture des relations diplomatiques entre les deux voisins de la Corne de l’Afrique, intervient quelques jours après le déplacement du Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed en Erythrée, et la signature le 9 juillet d’une «déclaration conjointe de paix et de coopération» mettant fin à deux décennies d’état de guerre entre les deux pays.

« Les deux pays œuvreront à promouvoir une étroite coopération, dans les secteurs de la politique, de l’économie, du social, de la culture et de la sécurité », avaient-ils consigné dans un document qui confirme la reprise du commerce, des transports et des télécommunications, le rétablissement des relations diplomatiques et la mise en œuvre des décisions internationales sur la frontière commune.

L’Éthiopie et l’Érythrée avaient expulsé leurs diplomates respectifs au début de la guerre qui les a opposées entre 1998 et 2000, notamment en raison d’un désaccord sur leur frontière commune, et qui a fait quelque 80.000 morts.

Le refus éthiopien d’appliquer une décision en 2002 d’une commission soutenue par l’ONU sur le tracé de la frontière a suscité par la suite une longue animosité entre les deux pays.

Mais le mois dernier, M. Abiy, jeune Premier ministre réformateur nommé en avril dernier, avait annoncé la volonté de l’Ethiopie d’appliquer un accord de paix signé en 2000 à Alger avec l’Érythrée et les conclusions, deux ans plus tard, de la commission internationale indépendante sur la démarcation de la frontière.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>