Publié Le : mar, Déc 5th, 2017

Pretoria et Rabat relancent leurs relations diplomatiques

Le président sud-africain Jacob Zuma a annoncé dans un entretien publié dimanche que l’Afrique du Sud et le Maroc vont rétablir leurs relations diplomatiques, ce qui mettra fin à une brouille vieille de treize ans entre Pretoria et Rabat.

En tant que plus ancien mouvement de libération du continent africain, le Congrès National Africain (ANC), le parti au pouvoir dont Zuma est le chef de file, soutient depuis le mandat de Tabo Mbeki (1999-2008), le front Polisario et reconnait sa pseudo-république «RASD» depuis 2004, date de rupture des relations diplomatiques entre Pretoria et Rabat, à l’initiative du Maroc.

Mais Jacob Zuma a expliqué dans son entretien à City Press que «le Maroc est une nation africaine», de «nous devons avoir une relation avec eux», même si, a-t-il dit, «nous avons des divergences sur la question du Sahara occidental».

Le président sud-africain a rencontré la semaine dernière le roi du Maroc, Mohammed VI à Abidjan, en marge du 5ème sommet Union africaine-Union européenne.

Le Maroc a réintégré en janvier dernier l’UA qu’il avait quittée il y a 33 ans pour protester contre l’admission de la prétendue république sahraouie autoproclamée par le Polisario.

Ancienne colonie espagnole, le Sahara occidental est en grande partie sous contrôle du Maroc depuis 1975 mais est revendiqué par les indépendantistes du Polisario qui réclament un référendum d’autodétermination alors que Rabat propose une large autonomie sous souveraineté marocaine.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>