Publié Le : lun, Oct 9th, 2017

Six morts dans un incendie et des explosions de stations-service au Ghana

Selon  les services d’urgence ghanéens, un incendie et des explosions provoquées par un camion-citerne dans des stations-service de la capitale du Ghana, Accra, dans la nuit de samedi à dimanche, ont occasionné la mort de six personnes et blessées des dizaines d’autres.

Le drame s’est produit lorsqu’un incendie s’est déclenché à bord d’un camion qui transportait du gaz naturel dans le quartier de Legon à Accra. Le feu s’est ensuite propagé à deux stations-service proches, dont l’une de gaz liquéfié, entraînant des explosions en série. Pris de panique devant le feu et les explosions qui ont ravagé les stations-service, de nombreux riverains du quartier ont fui leur domicile.

Le ministre adjoint de l’Information, Kojo Oppong Nkrumah, a déclaré que 12 camions de pompiers et 200 policiers avaient été déployés sur les lieux du sinistre pour circonscrire l’incendie.

Un bilan toujours provisoire revu ce dimanche après-midi par le porte-parole des pompiers, Billy Anaglate, faisait état de six morts et plus de trente blessés dont certains grièvement.

De nombreuses réactions de colère ont fusé sur les réseaux sociaux, des Ghanéens critiquant la dangerosité des stations-service, dont beaucoup sont situées près d’écoles, d’hôpitaux et de commerces. Une pétition a été même adressée au président Nana Akufo-Addo pour exiger une réglementation plus stricte et des inspections. Les pétitionnaires veulent que ces installations soient séparées d’au moins 50 m des habitations et 100 m des écoles et des hôpitaux.

Dans un tweet, le président ghanéen Nana Akufo-Addo, a assuré que « le gouvernement est déterminé, maintenant plus que jamais, à faire en sorte qu’un tel incident ne puisse plus jamais se reproduire ».

Selon le porte-paroledespompiers c’est plutôt « le manque de discipline » de ceux qui viennent ravitailler cette station-service. Ils ne « respectent pas les mesures de sécurité » chaque fois qu’ils viennent décharger leur carburant. « Ce genre d’explosion survient toujours au moment où ils déchargent le carburant de leurs camions », a-t-il tenu à souligner.

La capitale du Ghana avait déjà été le théâtre d’un incendie similaire et d’une explosion dans une station-service en juin 2015 où plus de 150 personnes avaient trouvé la mort.

Laisser un commentaire

XHTML: You can use these html tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>