Centrafrique :Le concept stratégique de la Misca finalisé

5609568-8366691Alors que les violences et les pillages sévissent encore au milieu des populations de la République centrafricaine, des experts sont réunis à la capitale éthiopienne, depuis  lundi pour finaliser le concept stratégique de la Mission internationale de soutien à la Centrafrique (Misca).

Force de paix sous l’égide de l’Union Africaine, la Mission a pour mandat de contribuer à la protection des civils, la restauration de la sécurité, de l’ordre public et de l’autorité de l’Etat. Outre cette tâche, elle devra participer à la stabilisation du pays ainsi qu’à la réforme et la restructuration du secteur de la défense et de la sécurité. Enfin, son rôle sera aussi de créer les conditions propices à la fourniture d’une assistance humanitaire aux populations vivant dans le besoin.

En effet, de sources concordantes, le chaos et la peur règnent de plus en plus en République centrafricaine. Selon des rapports récents de Human Rigths Watch (HRW) et de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH), tout, notamment les établissements éducatifs et sanitaires ainsi que les locaux des administrations et des entreprises, ont été dévalisés, détruits et incendiés.

Face à ce drame, des voix se sont manifestées en septembre dernier, lors de la 68ème Assemblée générale des Nations Unies pour ,non seulement témoigner leur inquiétude, mais également briser l’indifférence dont la Communauté internationale avait jusqu’à lors fait preuve.Il s’agit, entre autres, du Président français qui, dans son cri d’alerte à la tribune des Nations Unies le 24 du même mois, a qualifié la Centrafrique de « pays ravagé ».

En résumé,eu égard à la gravité de la situation de l’Etat centrafricain et des violations massives contre les populations, les experts mandatés par la Communauté économique des Etats d’Afrique Centrale (CEEAC) et l’Union Africaine tentent de mettre en application, la planification des opérations de la Misca, en attendant la première résolution onusienne sur le pays..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.