Nigéria: Nouvelle taxe pour les avions privés

018082010123233000000aerienp110L’Autorité de l’Aviation Civile au Nigéria (NCAA) vient d’instaurer une taxe à chaque vol en jets privés dans les limites du territoire national. Celle-ci diffère selon l’immatriculation de l’appareil.

Désormais, il sera plus coûteux de posséder un jet privé au Nigéria. A chaque déplacement, les propriétaires de ce type d’appareils devront verser entre 3000 et 4000 dollars comme taxe à la NCAA.Plus précisément, si le jet en question a été immatriculé à l’échelle nationale, l’impôt ne sera que de 3000 dollars. Mais, les propriétaires d’appareils immatriculés dans des pays étrangers, devront s’acquitter de 4000 dollars. Seul point d’égalité : les deux catégories sont tenues de payer cette taxe avant tout vol.

Pire, la décision de la NCAA prend effet immédiatement. Comme il fallait s’y attendre, les concernés par ces nouvelles dispositions n’y ont pas du tout adhéré. Il s’agit  pour eux d’une mesure illégale. A cette accusation, la NCAA répond en assurant de la conformité de sa décision conforme à la loi. Prise dans ce conflit, l’Autorité de l’Aviation civile a d’ores et déjà saisi la Haute Cour Fédérale de Lagos, compétente pour avaliser ou pas ce nouvel impôt.

Au Nigéria, les jets privés ne sont pas rares. D’après certains médias, on en compte 150 environ dans le pays. Et, rien qu’entre 2010 et 2011, de riches Nigérians ont acquis ce type d’appareils pour la valeur globale de 225 millions de dollars. Parmi ces privilégiés figure notamment le businessman Aliko Dangote,considéré comme l’homme le plus riche d’Afrique. Ainsi, cette taxe renflouera-t-elle certainement les caisses de l’Etat. Selon les estimations, le gouvernement pourrait en tirer annuellement jusqu’à 1,4 million de dollars .Il y a vraiment de quoi aller en justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.