Election présidentielle au Mali : Cissé reconnaît sa défaite

soumaila-cisse-candidat-au-second-tour-de-la-presidentielle-_1231517C’est une grande première en Afrique : à quelques jours de la proclamation des résultats du deuxième tour de l’élection présidentielle au Mali, le candidat Soumaïla Cissé a reconnu sa défaite et s’est déplacé jusqu’au domicile de son rival Ibrahim Boubacar Kéïta pour le féliciter pour sa victoire et lui souhaiter bonne chance à la tête de l’Etat.

C’est dans une ambiance conviviale et familiale que les deux candidats au poste de président de la république se sont retrouvés hier mardi 12 Août au  domicile d’IBK. Accompagnés de leurs épouses respectives et de leurs enfants, ils ont partagé des moments chaleureux, se félicitant mutuellement, l’un pour la victoire de l’autre et l’autre pour le fair-play et le sens de l’honneur du premier.

Malgré un premier tour entaché de rumeurs d’irrégularités, on aurait pu craindre pour la tournure que prendraient les évènements après le deuxième tour du dimanche dernier mais tel n’a pas été le cas. IBK est manifestement le choix du peuple et sa victoire sera sans conteste le véritable résultat des urnes. La volonté est clairement affichée par les deux hommes d’en finir avec ce qui est devenu presque une norme en Afrique : la contestation des résultats dès leur proclamation ou même bien avant. IBK  qui se veut proche du peuple s’est dit « ému »   par la démarche de Soumaïla Cissé.

Quoi qu’il en soit, IBK aura fort à faire pour redresser et reconstruire un Mali affaibli par 9 mois de conflit armé. Alors que les rebelles Touaregs du nord revendiquent l’autonomie de la région de l’Azawad, c’est un message clair d’union nationale et de coopération qu’ont envoyé hier Ibrahim Boubacar Kéïta et Soumaïla Cissé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.